C’est la deuxième ville la plus haute de France que nous recevions ce dimanche dans notre commune : Pontarlier.
Elle est située dans la micro-région du Hauts Doubs, sur la route Franco-Suisse de l’Absinthe. C’est un breuvage qui connue un vif succès au XlXe siècle dont les effets sont décrits dans l’Assommoir d’Émile Zola. La fée verte aurait alimenté la folie artistique de Toulouse-Lautrec ou Van Gogh, entres autres.
 
Bon, à vrai dire, nous sommes tous un peu foldingues. Il faut venir le défier ce temps qui annonce les prémices de l’hiver. Les follets heureux et les fidèles déraisonnables sont présents. Je suis installé comme un fou jaune sur l’aile la plus éloignée des tribunes, au premier plan le pré s’affiche, il luit, mon horizon est barré par les tribunes ou gesticulent les diablotins. Perdu à l’extrémité du terrain, j’entends les voix s’élever comme des tonnerres, je reconnais ma douce à la voie grave puis celle des deux frangins R. et d’autres encore, les rires, puis le timbre de ceux qui calment les premiers. J’en rigole, j’ai chaud aux tripes. Ce vent de folie ne cessera que tard dans la soirée.
 
Notre équipe réserve a accumulé les défaites depuis le début de la saison, parfois celles-ci se sont transformées en cataclysme, souvent en deuxième période, il n’en demeure pas moins que cette équipe B a encore les ressources morales pour affronter ses ennemis d’une saison. Elle répondra présente ce dimanche, la première partie de jeu est agréable à l’œil averti, il y a quelque chose en plus aujourd’hui, du plaisir, à n’en pas douter. On sent nos garçons prêts à tous les sacrifices. Quelques placages ratés vont permettre aux adversaires du jour de marquer deux essais. 18 à 00 pour Pontarlier à la mi-temps. A la 60e et 64e minutes Pontarlier va s’offrir le luxe de marquer encore deux essais malgré une bonne défense de nos garçons, puis un vent de folie va souffler sur le champ. Nos Bleuets deviennent timbrés, ils marqueront 2 essais transformés à la 70e et 77e minute, c’est trop tard pour accrocher les Pontissaliens, mais que la partie était belle !
 
A 15h00 la deuxième rencontre s’engage, nos garçons sont au taquet, ils dominent de la tête est des épaules leurs adversaires. Les velléités de rébellion des lourds avants de Pontarlier sont vite étouffées par la déferlante en jaune et bleu. Nos garçons maîtrisent parfaitement leurs jeux, malgré quelques incursions des adversaires qui nous coûterons 2 pénalités, les Pontellois iront planter 3 essais. A la mi-temps le point de bonus offensif est acquis 21-06 pour Ponto. La deuxième mi-temps est l’autre facette de cette partie à rebondissement. Les Pontissaliens vont venir et revenir dans nos quarante mètres, nous forçant à la faute. Ils vont bonifier leurs dominations en marquant 3 pénalités, ils ont le bonus défensif. Nos garçons défendent pied à pied leur partie de terrain, une pénalité salvatrice des jaunets à la fin de la rencontre viendra chiper le point de bonus à Pontarlier. Victoire de Ponto 24-15. La belle journée ! Elle fût de folie !
 
La vidéo, c’est par ici :